Description / Route description




Le  départ aura lieu le soir  à partir de 20 h de Veigné . Nous gagnerons  Le Louroux puis  Ligeuil pour finalement rejoindre La-Celle-Guenand et Preuilly-sur-Claise. A Tournon-Saint-Martin, nous rentrerons dans l’Indre.
Le premier contrôle aura lieu à Le Blanc que nous atteindrons en longeant la Creuse. Nous gagnerons ensuite le département de la Creuse par Saint-Benoît-du-Sault  et La-Souterraine. Le relief commencera à onduler du côté de Bénévent (où on devrait retrouver le jour) puis de Bourganeuf (contrôle n°2). L'entrée dans la Corrèze se fera après le passage du Lac de Vassivière. Nous sommes maintenant dans le parc naturel de Millevaches.
Après Meymac, nous  gagnerons le Cantal à Mauriac (contrôle n°3). Ce gros bourg marquera le début de l'ascension de la première grosse difficulté à savoir le Pas-de-Peyrol.  L'ascension sera dans un premier temps relativement facile le long de la Vallée du Mars puis  franchement très difficile sur les trois derniers kilomètres. Dans la descente sur Aurillac, Saint-Cirgues-de-Jordanne sera le lieu du quatrième contrôle.
La sortie d'Aurillac sera particulièrement difficile car empruntant une route très vallonnée (D 6). De plus la nuit sera probablement tombée. Cette route passant par Murols et rejoignant Estaing sera probablement la partie la plus difficile du parcours tant au niveau relief qu'au niveau orientation. Dans cette zone, l'usage du GPS est fortement conseillé. De Estaing, nous  gagnerons Espalion en longeant les Gorges du Lot par la D 556. Par la suite, le tracé est plus simple à trouver. Séverac- le -Château  sera le lieu du cinquième contrôle. Nous plongerons ensuite dans les Gorges du Tarn en passant par Le-Massegros.  À partir de Le-Rozier, nous remonterons les Gorges de la Jonte jusqu'à Meyrueis. Ce sera alors le début d'une très longue ascension jusqu'au Mont-Aigoual, point le plus méridional  de notre parcours. Normalement, cette ascension se fera en début d'après-midi. Si le climat est favorable, le paysage  devrait être superbe. Après le pointage, longue descente sur Florac avant de remonter par le Pont-de-Montvert (contrôle n°7) au sommet du Col de Finiels qui symbolisera notre passage au sommet du Mont- Lozère. Après une rapide descente sur le Bleymard, il faudra remonter à proximité du Sommet du Goulet.  Nous serons alors sur le Plateau du Palais du Roi où nous rejoindrons Rieutort-de-Randon en passant par Laubert. La D 806 relativement facile en ces lieux, nous emmènera jusqu'à Saint-Chely-d’Apcher (contrôle n°8) où la nuit devrait nous rattraper. Nous longerons, ensuite, l'autoroute A 75 par la D 909 jusqu'à Saint-Flour. De retour dans le Cantal, il nous faudra alors à nouveau affronter une route vallonnée jusqu'à Allanche (contrôle n°9). Les plus courageux d'entre nous pourrons éventuellement faire une excursion sur le Vélo-Rail-du-Cézalliés ! Peu à peu, nous prendrons de l'altitude pour rejoindre Marcenat puis Compains (Monts du Cézallier) avant de plonger sur Besse et Sainte-Anastaise, point de départ pour une longue mais facile ascension vers le col de la Croix-Saint-Robert qui symbolisera notre passage au pied du Puy-de-Sancy point culminant des Monts-Dore.  Puis, ce sera une longue descente sur la station thermale de La Bourboule (contrôle n°10). Une route moins montagneuse,  nous conduira à Aubusson (contrôle n° 11) en passant par Giat et Crocq . Nous contournerons Guéret par Moutier-d’Ahun et Jarnages  pour rejoindre Bonnat  et Aigurande par une route sans grand relief. Il restera alors 130 km de route relativement facile en passant par Argenton sur Creuse puis en traversant le Parc Naturel Régional de la Brenne ; contrôle à Mézières en Brenne. À Chatillon-sur-Indre, nous longerons la rivière du même nom jusqu'à Veigné .
Le parcours total fait environ 1200 km. Le dénivelé positif  estimé  à 15 000 m, est surtout concentré entre Bourganeuf (kilomètre 215)  et La Bourboule (kilomètre 930).
Ce brevet sera en théorie plus difficile que Paris-Brest-Paris de par son dénivelé mais aussi de par l'absence d'aide sur le terrain de la part de l’organisation (Autonomie complète) et la nécessité de trouver soi-même son chemin.
L’itinéraire pourrait être planifié en quatre étapes :
- de Veigné à Murols : 450 km
- de Murols à Saint-Chely -d’Apcher : 330 km
- de Saint-Chely -d’Apcher à  Aigurande : 310 km
- de Aigurandes à Veigné : 140 km
Dans ce cas de figure, il faudra bien veiller aux horaires de fermeture des contrôles de Séverac-le-Château et de Allanche.
 Un randonneur moyen  mais accompli, pourrait ainsi s'octroyer 3h de sommeil la première nuit, 4h la seconde et 5h la troisième.
Le plus dur sera d’arriver à Séverac-le-Château dans les temps.
Bien évidemment, pensez à votre sécurité : casque, baudrier, double éclairage, GSM … pas de voiture suiveuse…
Les pointages pourront être effectués par photographie.
Alors à vos bicyclettes et à vos cartes !




Carte de Route au 1/200 000 type IGN format pdf